Section 18ème arrondissement Chapelle Goutte d'Or

Section du parti-socialiste de Paris

Conseil de Paris – septembre 2011

Par • 17 nov, 2011 • Catégorie: L'actu des élu(e)s

Avec 914 projets de délibération examinés en séance, le Conseil de Paris a enregistré une très forte activité. Deux débats ont été organisés, l’un sur la gestion de l’hébergement d’urgence, l’autre sur la rentrée scolaire.
Le futur visage de Paris était aussi à l’ordre du jour au travers de nombreuses délibérations relatives à des crédits de travaux et notamment de la validation définitive du projet d’aménagement de la Place de la République.

Répondre à la crise de l’hébergement d’urgence en Ile-de-France

Aujourd’hui, plusieurs milliers de femmes, d’hommes, d’enfants vivent dans la plus grande précarité. Il manque, en effet, actuellement en Ile-de-France, 13 000 places pour accueillir les sans abri. La gravité de la situation a conduit le Maire à parler de « crise humanitaire ». Face à l’urgence, la municipalité a décidé en juillet dernier d’apporter une aide exceptionnelle de 300 000 euros au Samu social. Parallèlement, la Ville est pleinement mobilisée pour réaliser ses engagements ; ainsi, sur les 2000 places d’hébergement annoncées pour 2014, 1700 sont d’ores et déjà financées. Mais Paris, qui accueille déjà 60 % des places d’hébergement, ne peut apporter seule une solution à un problème qui concerne l’ensemble de l’Ile-de-France. D’où l’initiative de la municipalité en faveur d’une meilleure coordination de la situation à l’échelle métropolitaine avec notamment la création d’une plateforme d’hébergement hôtelier régionale, un accueil immédiat des personnes en errance via un accès facilité au 115 ainsi qu’une réforme du Samu social.
Parallèlement, dans le cadre de sa politique de lutte contre la précarité, le Conseil de Paris a décidé d’apporter son concours financier à deux associations intervenant auprès de personnes en situation d’exclusion, notamment de mineurs isolés étrangers, l’association Aurore (15e) d’une part, et l’Association France Terre d’Asile (18e), d’autre part.

Améliorer les conditions d’accueil des publics scolaires

Dans un contexte rendu difficile par la suppression d’un certain nombre d’effectifs enseignants, le Maire a dressé un bilan de la rentrée scolaire. Il a rappelé que la Ville poursuit sa politique d’accueil de qualité adapté aux besoins des différents publics scolaires. En maternelle et élémentaire, 3 nouvelles écoles ont été livrées, 3 chantiers de restructurations majeures sont en voie d’achèvement et 6 opérations de rénovations sont en cours. Parallèlement, la Ville développe la diversification des activités scolaires et péri-scolaires autour de 3 axes principaux, art et culture, vivre ensemble et environnement/développement durable.

Expérimenter une offre d’activités et de loisirs nocturnes au profit des jeunes

A la suite des réflexions conduites dans le cadre des États Généraux de la Nuit, le Conseil de Paris a décidé de proposer, à titre expérimental, aux jeunes de 16 à 25 ans une offre d’activités et de loisirs dans 3 centres d’animation ouverts la nuit : le Centre Curial (19e), la Poterne des Peupliers (13e) et la Maison des Ensembles (12e). Afin de répondre au mieux à leurs attentes, l’offre sera co-construite avec eux. Au sein de chaque centre d’animation, un espace, type « foyer », sera dédié à l’animation de soirées ou à la gestion de temps libres.

Lancer l’aménagement de la Place de la République

Sur la base des deux enquêtes publiques organisées cet été et des avis favorables du Commissaire enquêteur, le Conseil de Paris a approuvé définitivement l’intérêt général de l’aménagement de la Place de la République, a voté la déclaration de projet des travaux d’investissement routier ainsi que la mise en conformité du Plan Local d’Urbanisme qui en découle. Les travaux débuteront en janvier 2012.

Renforcer la capacité parisienne d’accueil de manifestations en salle

A l’issue d’un appel d’offres relatif au contrat de délégation de service public (DSP), le Conseil de Paris a retenu la proposition de la SAE POPB, actuel gestionnaire du site, qui répondait le mieux aux critères architecturaux, environnementaux et fonctionnels. Dans le cadre de cette DSP, la SAE POPB rénovera à ses frais le POPB. Afin de respecter la programmation de différents événements majeurs, les travaux de rénovation se dérouleront en plusieurs phases, dans la perspective d’une remise en service du site au plus tard 48 mois après en vigueur du contrat.

Aider à gérer la crise humanitaire de la Corne de l’Afrique

Sans précédent depuis de très nombreuses années, la sécheresse qui sévit dans la région Est de la Corne de l’Afrique provoque une crise humanitaire majeure ; c’est, en effet, plus de 12 millions de personnes qui sont victimes de cette catastrophe naturelle. Afin d’aider les populations concernées, le Conseil de Paris a décidé, par esprit de solidarité, d’apporter un soutien financier, à hauteur respectivement de 100 000 euros, à deux associations œuvrant sur le terrain, Action Contre la Faim et ACTED.

Le Conseil de Paris a également décidé :

• d’adopter, dans un souci de cohérence et de transparence des règles de calcul, un seul et même tarif pour la taxe de balayage due par les propriétaires d’immeubles riverains de la voirie publique. La dernière modification des tarifs remontait à 2003 ;
• d’apporter son concours financier à l’Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés afin qu’elle permette, dans le cadre d’un programme expérimental, l’accès aux concours administratifs de catégories A et B à 40 jeunes issus des quartiers politique de la ville ;
• le financement de 979 logements sociaux.

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire