Section 18ème arrondissement Chapelle Goutte d'Or

Section du parti-socialiste de Paris

Conseil de Paris – Juillet 2011

Par • 1 sept, 2011 • Catégorie: L'actu des élu(e)s

Avec 745 projets de délibération examinés en séance, le Conseil de Paris a enregistré une très forte activité. Parmi les temps forts de la séance, l’examen du budget supplémentaire. Dans un contexte tendu, notamment en raison de l’impact financier de la mise en œuvre de la réforme des dispositifs de péréquation, le budget supplémentaire présenté au Conseil de Paris reflète la gestion rigoureuse et saine des finances parisiennes.
Parallèlement, le Conseil de Paris a approuvé la poursuite de nombreux projets engageant l’avenir et le visage de Paris qu’il s’agisse, par exemple, du Stade Roland Garros, de la ZAC Clichy Batignolles ou du Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Le budget supplémentaire 2011

En juillet, le Conseil de Paris examine traditionnellement le budget supplémentaire de la collectivité. S’inscrivant de plain pied dans le cadre du budget primitif voté en décembre, le budget supplémentaire consiste à opérer les ajustements qui s’imposent en cours d’année. En 2011, le budget supplémentaire est principalement marqué par l’impact des nouveaux dispositifs de péréquation votés par l’Assemblée Nationale, décision intervenue après le vote du budget parisien. Avec 73 M€, les péréquations constituent la première inscription en dépense supplémentaire. Ce qui fait de Paris le premier contributeur du fonds de solidarité des communes de la région Ile-de-France (FSRIF) qui soutient les communes les plus déshéritées. Représentant un total de 77 M€ supplémentaires, les dépenses sociales traduisent la priorité de la collectivité à la solidarité. Il s’agit essentiellement (62 M€) de dépenses consacrées au secteur de l’aide sociale à l’enfance. En effet, celles-ci s’accroissent fortement depuis 4 ans, en particulier du fait de l’augmentation du nombre des mineurs étrangers isolés. Enfin le budget supplémentaire confirme la politique d’investissement votée par le Conseil de Paris en décembre 2010.

Préparer l’avenir du Parc des expositions

Premier en Europe par le nombre des manifestations qui y sont organisées, le Parc des expositions de la Porte de Versailles reçoit 7 millions de visiteurs par an. Il constitue un facteur majeur de l’attractivité économique de l’agglomération et contribue à nourrir l’image de Paris. Toutefois ses activités se développent désormais dans un environnement de plus en plus concurrentiel. D’où l’enjeu stratégique de réfléchir aux perspectives à long terme du site. C’est ainsi que le Conseil de Paris a décidé de lancer une procédure de mise en concurrence du contrat d’occupation du Parc d’exposition. Remises fin 2012, les propositions des candidats devront s’attacher à moderniser le site de manière ambitieuse, à améliorer l’impact urbain de son fonctionnement et à le mettre aux normes du développement durable.

Poursuivre la création de la ZAC Clichy Batignolles

Rendue possible par la réorganisation et le déplacement des activités logistiques et ferroviaires du site des Batignolles, l’opération Clichy Batignolles s’étend sur 54 ha au Nord Est du 17ème arrondissement. A la suite de l’enquête publique, qui s’est déroulée du 24 janvier au 4 mars 2011, et sur la base de l’avis favorable du Commissaire enquêteur, le Conseil de Paris a approuvé la simplification du PLU sur le secteur de la ZAC Clichy Batignolles. Cette révision vise notamment à revoir les règles de hauteur au Nord du Bd Berthier et ce afin de pouvoir accueillir le futur Palais de Justice conçu comme un bâtiment signal dont la hauteur restera néanmoins inférieure à 160 m, à autoriser une modulation des hauteurs des immeubles de logements jusqu’à 50 m et enfin à adapter la nature et la localisation des équipements de la ZAC aux besoins induits par la construction des nouveaux logements.

Offrir aux Parisiens un nouveau parcours de promenade

Le Conseil de Paris a décidé de créer une nouvelle promenade sur une portion de la petite ceinture s’étendant sur 1,3 km, entre la rue Saint Charles et la rue Olivier de Serres, dans le 15ème arrondissement. Il s’agit de permettre aux Parisiens d’aller à la découverte d’un milieu naturel, préservé depuis plusieurs décennies. Ce nouvel espace sera accessible à tous, notamment aux personnes à mobilité réduite.
Favoriser l’usage du vélo par les agents de la Ville
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de déplacement de l’administration parisienne (PDAP), adopté en mars 2011, le Conseil de Paris a voté l’extension du dispositif de soutien à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique par les agents de la Ville résidant en dehors de Paris. Ainsi tous les agents, quel que soit leur lieu de résidence, pourront bénéficier d’un remboursement fixé à 25 % du prix d’achat TTC de leur vélo, dans la limite de 400 euros TTC par matériel neuf acheté.

Le Conseil de Paris a également :

• donné un avis favorable à l’Etat quant à la reconnaissance de l’intérêt général du projet de modernisation de Roland Garros et approuvé le projet de convention avec la FFT relative à l’occupation du domaine public pour le stade Roland Garros ;
• approuvé à l’unanimité la liste des 251 projets pédagogiques retenus dans le cadre du soutien apporté par la Ville aux collèges les plus fragiles. Mis en œuvre dès la rentrée 2011, ce soutien bénéficiera à 53 collèges parisiens et à 14 000 élèves ;
• validé le principe de passation d’une convention de délégation de service public concernant l’exploitation du cinéma Le Louxor – Palais du Cinéma, permettant de faire de cette salle parisienne mythique créée en 1920 un haut lieu d’animation culturelle ;
• décidé du financement de 271 logements sociaux.

Marqué comme:

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire