Section 18ème arrondissement Chapelle Goutte d'Or

Section du parti-socialiste de Paris

Jaurès: 150 ans de modernité

Par • 21 déc, 2009 • Catégorie: Coup de coeur / coup de gueule des militants

A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance de Jean Jaurès, la mairie du 18e arrondissement de Paris, la Société d’étude jaurésiennes, la Fondation Jean-Jaurès et le Musée de l’histoire vivante organisent, du 10 décembre 2009 au 16 janvier 2010, l’exposition « Jaurès, 1859-2009 : 150 ans de modernité ».
Un message jaurésien très actuel
« On nous dit : c’est le refrain d’aujourd’hui : allez à l’action ! Mais qu’est-ce que l’action sans la pensée ? C’est la brutalité de l’inertie », « Je n’ai jamais séparé la République des idées de justice sociale sans lesquelles elle n’est qu’un mot »… Autant de phrases prononcées il y a plus d’un siècle par Jean Jaurès qui permettent de s’interroger sur l’actualité du message jaurésien.

Qui était Jean Jaurès ?

Professeur agrégé de philosophie, élu député du républicain du Tarn en 1885, Jaurès est devenu socialiste lors de sa réélection en 1883 à Carmaux, circonscription rurale et ouvrière. Il multiplie les combats contre les inégalités et les injustices sociales, défend les mineurs puis les verriers grévistes et le capitaine Dreyfus. Il devient, en quelques années, le leader et la conscience du mouvement socialiste.
Comment poser la question de l’actualité de Jaurès, sans poser celle de sa récupération politique, qui commença au lendemain de sa mort.

Aujourd’hui Jaurès est publié, lu, discuté, cité, à gauche, dans toute la variété de ses sensibilités ; et même au-delà, les volontés d’appropriation de sa pensée se multiplie… C’est pourquoi l’un des grands thèmes de l’exposition s’intitule

« Jaurès statufié ! Jaurès médaillé ! Jaurès commémoré ! ».

Coup de coeur pour le discours de Pierre Mauroy, Président de la Fondation Jean-Jaurès, qui le jeudi 10 décembre nous a rappelé que  » Beaucoup à gauche se réclament de sa pensée socialiste, de son héritage moral et politique. Tandis que d’autres le pillent sans vergogne…150 ans après sa naissance, Jaurès ne laisse toujours pas indifférent ! ».

Plus d’infos sur le site de la mairie du 18e

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire