Section 18ème arrondissement Chapelle Goutte d'Or

Section du parti-socialiste de Paris

Orientations budgétaires 2010: maintenir le cap avec vigilance, mais détermination

Par • 21 oct, 2009 • Catégorie: focus

Dans un contexte de crise économique et sociale, l’Exécutif réaffirme, au travers des orientations budgétaires 2010, sa volonté d’être toujours plus au service des Parisiens, notamment des plus modestes et des classes moyennes, tout en préparant résolument l’avenir. Au plan des contraintes, le projet de budget 2010 devra tenir compte de l’impact de la crise sur les recettes parisiennes, notamment la baisse des droits immobiliers, ainsi que du désengagement continu de l’Etat, dont les dotations enregistrent des baisses régulières. De fait, si la prudence s’impose, l’Exécutif a néanmoins souhaité poursuivre la politique engagée. D’une part, en période de crise, il est encore plus indispensable de faire preuve de solidarité ; dans cette perspective, la politique sociale en faveur des familles modestes et des classes moyennes sera accrue. D’autre part, la construction de l’avenir ne saurait être sacrifiée. C’est la raison pour laquelle, la dynamique d’investissement sera maintenue, et même amplifiée, avec une augmentation de 18 % en moyenne annuelle par rapport à la précédente mandature. Enfin, troisième priorité, la vie quotidienne des Parisiens. Les objectifs ambitieux du plan climat sont réaffirmés ainsi que les projets de création de 30 ha d’espaces verts supplémentaires et de 40 000 logements sociaux, d’accueil des tout petits dans 4500 nouvelles places de crèches, de restructuration et de construction d’écoles, d’amélioration du service public de collecte et de propreté, de nouveaux équipements sportifs et culturels, d’aide aux personnes âgées, etc.

Pour équilibrer ses comptes, la Ville poursuivra la mise en œuvre du plan d’économie adopté cet été lors du vote du budget supplémentaire 2009. La modernisation de l’administration parisienne contribuera à l’optimisation des dépenses, par exemple avec la création de la direction des Achats. Par ailleurs, les effectifs resteront stables, les besoins nouveaux étant pourvus par redéploiements. Enfin la Ville procédera à une hausse maîtrisée de la fiscalité locale, conformément aux engagements pris devant les Parisiens. Il est à noter que malgré cette augmentation des impôts, les Parisiens continueront à compter parmi les contribuables les moins imposés des grandes villes et départements français.

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire